top of page
  • Photo du rédacteurPatricia Clolus Educateur Canin à Troyes

La cage et le chien ? un outil d'éducation et bien plus...

La vision de l'humain :

Lorsque l'on prononce le mot "cage", les réactions fusent... émotionnelles d'abord, l'enfermement et la privation de liberté nous sont totalement insupportables... la vision de l'oiseau condamné à la prison, dans un espace restreint ad vitam vient se mélanger à l'image de notre compagnon de vie... à cet instant, c'est très clair, il n'est pas question de mettre médor en cage ! On se rend très vite compte que certains mots désservent une cause, et le mot "cage" n'est clairement pas vendeur ! 😂


La place du chien :

Et si nous changions notre angle de vue pour nous placer à la place du chien ? Et si la cage n'était qu'un espace confortable, délimité, adapté à sa taille, et surtout un espace qui lui soit totalement réservé, "sa chambre", un sanctuaire où notre loulou pourra se reposer et se sentir en sécurité, un endroit où il pourrait se coucher en étant sûr de ne pas "déranger" ni d'être "dérangé"...


Les bénéfices en éducation :

Le décor est planté, à ce stade, la cage ne fait pas l'unanimité, voyons donc ce qu'elle peut apporter dans un quotidien :

- une aide précieuse pour l'apprentissage de l'absence, en effet, si la cage a été travaillée positivement, elle n'occasionne pas de stress à votre chien, mais celui-ci va au contraire se sentir rassuré par son environnement en votre absence, et surtout, si votre chien a tendance à détruire en votre absence, cela permet de limiter les dégâts, pour votre intérieur, comme pour lui !!! En effet, un chien qui détruit peut ingérer quantité de substances nocives en votre absence et se retrouver aux urgences vétérinaires, certains vont jusqu'à arracher les gaines électriques ou manger les fils d'alimentation, ... Dans cette situation la cage est un gage de sécurité...

- une aide relative pour l'apprentissage de la propreté (dans certains cas uniquement !), ici je vise le chien en âge de se retenir, et qui a une certaine notion de propreté, c'est à dire qu'il ne souillera jamais l'endroit de son couchage ni de sa nourriture, mais qui ne voit pas l'intérêt de faire l'effort de faire ses besoins dehors... à condition d'être sorti régulièrement et de respecter les besoins physiologiques de l'animal, couplé à un travail comportemental et notamment passer du temps avec lui dehors, féliciter et récompenser les besoins faits dehors, ... la cage peut être utilisée efficacement de manière transitoire à l'intérieur pour limiter les possibilités de votre animal à se soulager à l'intérieur. Je suis contre le fait d'enfermer un chiot dans une cage pour le forcer à se retenir au delà de ses capacités, voila pourquoi je parle bien d'une aide relative... L'usage de la cage à ces fins doit être pondéré et ne doit en aucun cas être une solution de facilité.

- Pour la gestion de stress ou d'excitation lors des visites, il est souvent bien plus profitable d'apprendre la cage à votre chien, et de lui montrer que c'est un endroit agréable, rassurant et sûr, et de pouvoir l'y installer lorsque vous avez de la visite : votre chien apprendra bien plus en étant au calme dans sa cage près de vous avec des friandises, qu'en étant exilé dans le jardin, le garage ou une autre pièce, que vous l'ayez vous-même mis à part, ou qu'il soit parti se cacher...


Et au delà... dans votre quotidien... pour les transports... les vacances... et la santé :

Un artisan qui vient et qui a peur des chiens ? Une infirmière ou un médecin qui vient à domicile ? Un ami qui vient avec des enfants turbulents, un chien,... ? Un anniversaire, une soirée, beaucoup de gens et de bruits, et je ne peux pas surveiller le chien, m'occuper des invités, tout gérer... La cage peut vraiment me sortir de nombreuses situations délicates !

Et en ce qui concerne les enfants, j'ai une règle d'or : je ne fais confiance ni aux chiens, ni aux enfants... !


En voiture, le seul endroit où votre chien est en sécurité en cas d'accident sérieux : la cage !

Dans ce cas, il faut privilégier les caisses de transports type vari-kennel, ou les cages en aluminium...

Depuis quelques années, on met beaucoup en avant les harnais et les attaches "ceinture de sécurité", sachez qu'en cas de choc violent, très peu résistent, et le corps de votre chien sera rudement mis à l'épreuve.

Je vous laisse le soin de consulter cette vidéo très explicite sur les contraintes subies par le chien avec les différents dispositifs de sécurité :

https://youtu.be/VW4p93Pmk40

Un chien en liberté dans une voiture est amendable.

En avion ou d'une manière générale, pour les transports, habituer votre chien à la cage sera un plus si un jour vous avez besoin d'effectuer un long trajet avec lui !


Une invitation à l'extérieur, mais les gens ont un chien qui n'est pas évident ? J'emmène mon chien, ma cage... à nous les grandes balades, et ensuite il fera sa sieste dans son espace habituel, sans stress...

Je pars en vacances avec mon chien et j'ai loué un gîte... il sera avec nous pour la plupart des activités, sauf peut-être pour un restaurant ou une activité... J'emmène ma cage, et je suis sûr que mon chien sera tranquille car il l'aime et se sent bien dedans, et je vais prendre le temps de lui faire une grande balade avant de le laisser... Je suis serein, car il ne peut rien détruire à l'appartement pendant mon absence !


Enfin la santé, même si cette perspective n'enchante personne, si un jour votre chien est hospitalisé ou si une période de repos strict lui est prescrite par le vétérinaire, l'apprentissage de la cage en amont vous sauvera la mise !


Pour conclure, mon avis d'éducateur canin (près de Troyes dans l'Aube), et mon expérience :

J'étais farouchement opposée à la cage, jusqu'au jour où j'ai adopté Jingle, il y'a 9 ans... Jingle stressait en voiture, et ne m'a pas laissé d'autres options car elle s'apaisait dès qu'elle était en caisse de transport ! Elle aime tellement les caisses de transports, que même à la maison, elle quitte rarement la sienne, et pourtant je n'ai pas mis de porte et ne l'enferme absolument jamais ! S'il me fallait une preuve que les chiens aiment avoir un espace à eux, c'est Jingle qui me l'a donnée !

J'ai vu des chiens stressés et sous anxiolytiques s'apaiser en leur offrant un espace à eux, j'ai vu des maîtres dépassés par des chiens peureux, réactifs ou agressifs, retrouver une vie normale en améliorant le comportement de leur chien, car ils pouvaient avoir une vie sociale en toute sécurité, et le chien pouvait également se poser et s'apaiser...

J'ai vu des chiens blessés gravement (un chiot percuté par une voiture, un autre qui est passé sous le tracteur tondeuse), contraints à une convalescence longue, et pour qui le maintient au calme n'était pas forcément simple...

La cage n'a rien de "miraculeux", c'est juste un outil... qui a ses champs d'application et ses utilités, et ses limites aussi... Mais comme pour la muselière, je trouve que certains outils auraient intérêt à être mis en place et travaillés, pour avoir ensuite le choix de les utiliser, ou pas, en fonction des circonstances de vie et des périodes ! Quand on a besoin de ces outils, c'est dans l'urgence, et c'est souvent trop tard pour y penser et les mettre en place de la meilleure manière...

Ci-jointes quelques photos de mes chiens "malheureux" dans leurs caisses, et d'aménagements réalisés par des clients pour intégrer l'espace de leurs chiens à leur lieu de vie, et aussi d'un petit dalmatien accidenté qui a démarré sa vie par des mois de cage en convalescence...

... Alors... ? Convaincus ???



留言


bottom of page